Bourse de Paris

Bourse de Paris
EURONEXT Paris
Image illustrative de l'article Bourse de Paris
Pays Drapeau de la France  France
Ville Paris
Coordonnées 48° 53′ 26″ N, 2° 14′ 47″ E
Fondation [1]
Propriétaire Euronext
Devises Euro
Indices CAC 40
Site web www.boursedeparis.fr

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Bourse de Paris

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Bourse de Paris

La Bourse de Paris, devenue Euronext depuis le 22 septembre 2000, est le marché officiel des actions en France. Il n'existe plus de bourse physique à Paris. La bourse de Paris désormais intégrée dans Euronext, a été délocalisée dans la zone industrielle de Basildon, banlieue de Londres, sous bannière anglaise, tout comme les places financières d'Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne, Luxembourg, sous Data Center, sous contrôle trading-fréquence.

En effet, le CAC 40 est indexé par Euronext. Le lieu historique qu'elle a longtemps occupé à Paris est le palais Brongniart.

Histoire de la Bourse de Paris

Article détaillé : Histoire des bourses de valeurs.
Aquatinte de Tavík František Šimon montrant l’animation aux abords du Palais Brongniart vers les années 1900.
Aquatinte de Tavík František Šimon montrant l’animation aux abords du Palais Brongniart vers les années 1900.

La première Bourse de Commerce à Paris est créée en 1639 [2]. Ce fut à partir de cette date que les courretiers de change, deniers et marchandises prirent le nom d'agent de change [3] que le roi Charles IX avait créé par un édit en 1572.

L’existence de sociétés par actions en France est ancienne. La Compagnie des Indes occidentales, créée en 1664, ainsi que la « Compagnie d’Afrique » [4] et la banque générale de John Law font en 1716 l'objet d'une spéculation effrénée. Peu après, un arrêt du Conseil d’État du roi, le , donne naissance à la bourse de Paris. La présence des femmes y est dès l'origine proscrite, et ce jusqu'en 1967 [5].

La Bourse de Paris au Bourse de Paris au e siècle a occupé l' hôtel de Nevers, avant de transiter par plusieurs sites parisiens. En 1808, Napoléon Napoléon Ier pose la première pierre du Palais Brongniart, conçu par l'architecte Alexandre-Théodore Brongniart et destiné à accueillir la Bourse de Paris, institution considérée d'ordre public et appréhendée par l'Empereur comme le « thermomètre de la confiance publique » à cause de la présence des rentes constituées 5 % (résultant du tiers consolidé de la Banqueroute des deux tiers votée sous le Directoire) qui composent l'essentiel de la cote officielle, et dont le cours est suivi avec assiduité par Napoléon Bonaparte. Le bâtiment est finalement inauguré sous la Restauration le .

Vers le milieu du e siècle, la Bourse de Paris est entraînée dans la grande spéculation sur les premiers chemins de fer, qui vient de Londres et se transmet via les premiers liens inter-Bourses, comme les pigeons voyageurs et le télégraphe.

Le 5 mars 1886, Charles Gallo (maître adjoint dans une école, clerc d'huissier, avant de devenir anarchiste et d'être condamné pour fausse monnaie) lance une bouteille d' acide prussique depuis les galeries supérieures dans la corbeille de la Bourse, puis tire trois coups de revolver sans blesser personne. Devant la cour d'assises, il explique avoir voulu accomplir un acte de propagande par le fait. Il est condamné à 20 ans de travaux forcés [6].

À la fin du e siècle, la place financière parisienne connaît un rayonnement mondial très important, avec les grandes opérations en capital comme Suez, Panama, et les Emprunts russes.

Après 9 ans de fermeture pour cause de guerre, la Bourse de Paris rouvre ses portes le 27 juin 1949 [7].