Botafogo de Futebol e Regatas

Wikipédia:Bons articles Vous lisez un « bon article ».
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Botafogo.
Botafogo FR
Logo du Botafogo FR
Généralités
Nom completBotafogo de Futebol e Regatas
Surnoms Estrela Solitária
O Glorioso
Fogão
Alvinegro
Fogo
Time de General Severiano
Bota
Noms précédentsBotafogo Football Club et
Club de Regatas Botafogo (avant fusion)
Fondation
Couleursnoir et blanc
Stade Nilton Santos
(46 000 places)
SiègeAvenida Wenceslau Brás 72 Botafogo
CEP 22290-140 Rio de Janeiro
Championnat actuelBrasileirão
PrésidentDrapeau : Brésil Nelson Mufarrej
Entraîneur Drapeau : Brésil Eduardo Barroca
Joueur le plus capéDrapeau : Brésil Nílton Santos (723)
Meilleur buteurDrapeau : Brésil Quarentinha (306)
Site webwww.botafogo.com.br
Palmarès principal
National[1]Championnat du Brésil (2)
Championnats de Rio de Janeiro (20)
International[1]Copa CONMEBOL (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Neutre

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
modifier Consultez la documentation du modèle

Le Botafogo de Futebol e Regatas est un club omnisports brésilien, basé à Rio de Janeiro, dans le quartier du même nom, Botafogo. Il est principalement reconnu pour sa section de football, mais comporte également des sections de football de plage, d'aviron, de volley-ball, de basket-ball, de natation et d'autres. Fondé en tant que club de football le , sous le nom de Botafogo Football Club, il fusionne avec le Club de Regatas Botafogo, un autre club du même quartier, fondé lui le , pour former le Botafogo de Futebol e Regatas le , jour de la fête de la sainte patronne du club, Nossa Senhora da Conceição[2].

Surnommé o Glorioso (« le Glorieux » en français) pour ses larges victoires du début du e siècle, le Botafogo détient le record du plus grand écart lors d'un match de football au Brésil, 24 à 0 contre le Sport Club Mangueira[3]. Le club prospère rapidement après sa fondation et domine ensuite le football de l'État de Rio de Janeiro dans les années 1930. Il vit son apogée dans les années 1950 et 1960 avec de nombreux titres. Le club alvinegro (« blanc et noir » en français) fournit longtemps de nombreux joueurs à la sélection brésilienne et détient le record du nombre d'internationaux avec 97 joueurs convoqués sous le maillot national, dont 46 pour la Coupe du monde de football[4].

Il détient, à égalité avec son rival du Flamengo, le record de la plus longue période d'invincibilité du football national, avec 52 matches sans défaite entre 1977 et 1978. Après avoir remporté la Copa CONMEBOL (précurseur de l'actuelle Copa Sulamericana) en 1993, le club devient champion du Brésil en 1995. Relégué en série B en 2002, il remonte l'année suivante. En 2009, le club dispute le championnat carioca, la Coupe du Brésil, la Copa Sulamericana et le championnat du Brésil, comme l'année précédente.

Depuis 2007, le Botafogo évolue au stade olympique João-Havelange, surnommé Engenhão. Auparavant, il partage le Maracanã avec Fluminense et Flamengo. Avec Vasco da Gama, il s'agit des quatre principaux clubs de football de Rio de Janeiro. De manière générale, concernant le football, le club a disputé plus de 4 800 matches, pour environ 2 400 victoires et un peu plus de 9 500 buts marqués au cours de son histoire[5]. L'équipe a joué dans plus de cent villes à travers le monde, sur les cinq continents, et est élue en 2000 douzième plus grand club du e siècle par les lecteurs du magazine FIFA Magazine.

Les équipes du Botafogo jouent en noir et blanc. Leurs supporters sont appelés botafoguenses. Club parmi les plus populaires du Brésil, Botafogo possède même une journée commémorative dans le calendrier de l'État de Rio de Janeiro[6], le 16 mai, et un dicton populaire, proclamant : « Il est des choses qui n'arrivent qu'avec le Botafogo. » Le club a inspiré de nombreux autres clubs homonymes, à l'instar d'un Botafogo dans la Paraíba, un Botafogo à Brasilia, un Botafogo à Ribeirão Preto, un Botafogo à Cordinhã au Portugal ou un Botafogo au Cap-Vert, en Afrique, entre autres.

Dans d'autres langues
Deutsch: Botafogo FR
magyar: Botafogo FR
한국어: 보타포구 FR
македонски: ФК Ботафого
Nederlands: Botafogo FR
polski: Botafogo FR
Runa Simi: Botafogo FR
русский: Ботафого
srpskohrvatski / српскохрватски: Botafogo de Futebol e Regatas
Simple English: Botafogo F.R.
српски / srpski: ФК Ботафого
Sranantongo: Botafogo FR
Türkçe: Botafogo FR