Bloc (escalade)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bloc.

Bloc
Autres appellationsEscalade de bloc
Bouldering (anglais)
Fédération internationaleIFSC
Champion(ne)(s) du monde en titremasculin Tomoa Narasaki (2016)
féminin Petra Kingler
image illustrative de l’article Bloc (escalade)
Jeune grimpeur sur un bloc avec un crash pad, site de Saint-Just (France).

L’escalade de bloc, désignée comme le bloc dans le jargon des pratiquants[1], est une discipline sportive et un type d'escalade, consistant à grimper des blocs de faible hauteur. Le bloc se pratique aussi bien en extérieur sur des sites rocheux, qu'en intérieur sur des structures artificielles. Les pratiquants sont appelés « grimpeurs » ou plus précisément « bloqueurs ».

De manière générale, la surface à grimper - simplement appelée « bloc » - ne dépasse pas 5 mètres de hauteur et permet de retomber au sol avec un risque réduit de blessures. Le bloc se pratique donc sans l'équipement classique d'assurage en escalade, tels la corde, les mousquetons, le baudrier.

Ce sport est apparu comme une méthode d'entrainement pour l'escalade encordée et l'alpinisme ; pour tester des mouvements difficiles, développer l'endurance et augmenter la force des doigts. Au cours des années 1900, il devint une discipline sportive autonome. Sa pratique ne cesse d'augmenter à partir des années 2000 et un championnat du monde est organisé depuis 2001.

Par extension, en escalade, un « pas de bloc[2] » désigne un court passage très complexe ou physique par rapport au reste de la voie.

Dans d'autres langues
العربية: بولدرنق
čeština: Bouldering
dansk: Bouldering
Deutsch: Bouldern
English: Bouldering
español: Bulder
galego: Boulder
italiano: Bouldering
한국어: 볼더링
latviešu: Bouldrings
Nederlands: Boulderen
norsk: Buldring
polski: Bouldering
português: Boulder
română: Bouldering
русский: Боулдеринг
Simple English: Bouldering
slovenščina: Balvansko plezanje
Türkçe: Bouldering
українська: Боулдеринг
中文: 抱石