Bataille de Vitoria

Bataille de Vitoria
Description de l'image Vitoria - Plaza Virgen Blanca 02.jpg.
Informations générales
Date 21 juin 1813
Lieu Vitoria
Issue

Victoire décisive des Alliés

Belligérants
Drapeau de l'Empire français Empire françaisDrapeau du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande
Drapeau du Royaume du Portugal Royaume de Portugal
Drapeau de l'Espagne Espagne
Commandants
Joseph Bonaparte
Jean-Baptiste Jourdan
Arthur Wellesley
Miguel de Álava
Forces en présence
58 000 soldats
140 canons
78 000 soldats
108 canons
Pertes
7 500 morts, blessés et prisonniers
138 canons
5 000 morts ou blessés

Guerre d'indépendance espagnole

Batailles

Campagne de Vitoria et des Pyrénées (1813-1814)

Vitoria · Saint-Sébastien (Saint-Sébastien (1er) · Pyrénées · Maya · Roncevaux · Sorauren · Beunza · Saint-Sébastien (Saint-Sébastien (2e) · San Marcial · Bidassoa · Pampelune · Nivelle · Nive

Garris · Orthez · Bayonne · Toulouse
Coordonnées 42° 51′ 00″ nord, 2° 41′ 00″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Espagne

(Voir situation sur carte : Espagne)
Bataille de Vitoria

La bataille de Vitoria fut livrée le 21 juin 1813, entre les troupes françaises qui escortaient le roi d'Espagne Joseph Bonaparte dans sa fuite et un conglomérat de troupes britanniques, espagnoles et portugaises sous le commandement du maréchal Arthur Wellesley, vicomte de Wellington. La victoire des Alliés sanctionna la retraite définitive des troupes françaises d'Espagne — à l'exception de la Catalogne — et obligea l'empereur Napoléon à rendre la couronne espagnole à Ferdinand VII, mettant fin ainsi à la guerre d'indépendance espagnole.

Dans d'autres langues