Bataille de Thapsus

Bataille de Thapsus
Description de cette image, également commentée ci-après
Schéma de la Bataille de Thapsus (Andrea Palladio, 1619)
Informations générales
Date 6 avril 46 46 av. J.-C.
Lieu Afrique romaine
Issue Victoire décisive de César
Belligérants
Populares Optimates
Commandants
Jules César Caton d'Utique
Metellus Scipion
Juba Juba Ier de Numidie (absent)
Forces en présence
50 000 (au moins 10 légions)
5,000 cavaliers
72 000 (au moins 10 légions)
14 500 cavaliers
60 éléphants de guerre
Pertes
1 000 morts 10 000 morts

Guerre civile de César

Batailles

Marseille (navale) · Ilerda · Bagradas · Marseille (siège) · Dyrrachium · Pharsale · Thapsus · Munda

Cette boîte :  voir •  •
Coordonnées 35° 37′ 28″ nord, 11° 02′ 52″ est

Géolocalisation sur la carte : Tunisie

(Voir situation sur carte : Tunisie)
Bataille de Thapsus

Géolocalisation sur la carte : Empire romain

(Voir situation sur carte : Empire romain)
Bataille de Thapsus

La bataille de Thapsus se déroula le 6 avril 46 av. J-C. (correspondant au 7 février du calendrier romain avant que César n'introduise sa réforme la même année) près de Thapsus (aujourd’hui Ras Dimass, en Tunisie). L'armée du parti conservateur (les Optimates), conduite par Metellus Scipion et de son allié Juba Juba Ier de Numidie, se battit contre les forces de Jules César, qui finirent par triompher. Avec cette victoire, César brisa les résistances contre son pouvoir en Afrique et s’approcha encore plus du pouvoir absolu.

Contexte

Les Populares de Jules César furent vaincus à Dyrrachium ( Durrës), puis les Optimates commandés par Pompée subirent une défaite décisive à Pharsale en 48 48 av. J.-C.. Pompée cherchant à rallier l’Égypte y fut assassiné à son arrivée. Mais les adversaires de César, décidés à ne pas céder, se rejoignirent dans la province d'Afrique et organisèrent la résistance. Leurs chefs étaient Caton et Metellus Scipion. En outre, ils avaient comme allié le roi de Numidie Juba Juba Ier. Après la pacification des provinces orientales et une brève visite à Rome, César poursuivit ses adversaires en Afrique et accosta à Ruspina (l'actuelle Monastir, en Tunisie) le 28 décembre 47 47 av. J.-C.

Les Optimates réunirent leurs forces avec une impressionnante rapidité. Leur armée comprenait selon Appien huit légions romaines, une importante infanterie légère, 20 000 cavaliers, conduite par l'ex-bras droit de César, le vaillant Titus Labienus, outre les forces alliées de Juba de Numidie et une soixantaine d’ éléphants. Toutefois, Juba partit en emmenant ses troupes lorsqu'il apprit l'attaque du roi de Maurétanie Bocchus II sur sa capitale Cirta [1]. Mettelus Scipion conserva 80 000 hommes bien entraînés, et 60 éléphants [2].

Les deux armées s'affrontèrent dans une série d’escarmouches pour évaluer leurs forces respectives, et, durant cette phase, deux légions des Optimates désertèrent en faveur de César. Entre temps, César attendit des renforts de Sicile. À la fin avril, César arriva à Thapsus et assiègea la cité, en bloquant l'accès méridional avec trois lignes de fortifications. Les conservateurs, menés par Metellus Scipion, ne pouvant se permettre de perdre la position, furent contraints d'accepter l’affrontement.

Dans d'autres langues
العربية: معركة تابسوس
български: Битка при Тапс
brezhoneg: Emgann Thapsus
čeština: Bitva u Thapsu
Ελληνικά: Μάχη της Θάψου
Bahasa Indonesia: Pertempuran Thapsus
한국어: 탑수스 전투
Nederlands: Slag bij Thapsus
português: Batalha de Tapso
srpskohrvatski / српскохрватски: Bitka kod Tapsa
српски / srpski: Битка код Тапса