Bataille de Bolimov

La bataille de Bolimov (ou Bolimów) fut livrée entre les troupes de l’Empire russe et celles de l’Empire allemand le à Bolimów près de Łódź, en Pologne russe, sur le Front de l’Est pendant la Première Guerre mondiale. Elle est considérée comme un préliminaire de la seconde bataille des lacs de Mazurie.

Déroulement de la bataille

Le général Alekseïev en 1915
Le général von Mackensen en 1915
Le kaiser Guillaume II (empereur allemand) en 1915 en visite des troupes à la gare de Berejany.
La bataille de Bolimów entre la Vistule (Weichsel, au nord) et la ville de Łowicz (au sud)
Front en février en 1915.

La 9e armée allemande, sous les ordres du général August von Mackensen, lance une attaque sur Varsovie. L’offensive, qui deviendra la bataille de Bolimov, débute avec 600 pièces d’artillerie qui bombardent les positions Russes avec 18 000 obus de gaz toxiques (bromure de xylyle) - c’est la première fois que le gaz est utilisé dans la guerre. Cependant, le froid intense et les vents contraires minimisent l’impact des gaz toxiques au point que les Russes remarquent à peine leur présence et n’informent pas leurs alliés. Les contre-attaques russes du 6 février permettent de regagner le terrain perdu, au prix de 40 000 pertes russes. Les pertes allemandes s’élèvent à 20 000 hommes.

Dans d'autres langues