Ballad opera

Opéra-ballade

Le ballad opera est un genre de spectacles caractéristiques de la scène anglaise du XVIIIe siècle, écrits en réaction à la prééminence de l'opéra italien sur les scènes d'alors. Il s'agissait de pièces musicales satiriques, qui suivaient certaines des conventions de l'opéra, mais sans récitatifs. Les textes de ces pièces étaient mis en musique sur des hymnes religieux, des mélodies populaires d'alors, des airs d'opéras connus, et surtout, sur des romances, des ballads populaires, qui ont donné leur nom au genre. Le fondateur du genre, et le plus fameux des ballad operas, est The Beggar's Opera, de John Gay et Johann Christoph Pepusch.

Le ballad opera est l'ancêtre des opérettes et des comédies musicales anglaises[1]. Il a pris plusieurs formes tout au long de son histoire, qui, initiée au XVIIIe siècle, s'est poursuivie durant le XIXe siècle. Au XXe siècle, L'Opéra de quat'sous de Kurt Weil et Bertolt Brecht est l'héritier direct de The Beggar's Opera, dont il reprend l'histoire et les personnages.

Dans d'autres langues
čeština: Ballad opera
Deutsch: Ballad Opera
English: Ballad opera
magyar: Ballad opera
italiano: Ballad opera
Nederlands: Ballade-opera
svenska: Balladopera
українська: Баладна опера