Balian d'Ibelin (mort en 1151)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Balian d'Ibelin.
Balian d'Ibelin
Fonction
Connétable
Comté de Jaffa
-
Titres de noblesse
Seigneur de Mirabel
-
Successeur
Seigneur d'Ibelin
-
Successeur
Seigneur de Rama
-
Prédécesseur
Successeur
Biographie
Décès
Entre et Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Famille
Conjoint
Helvis de Rama (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Balian d'Ibelin
Ermengarde d'Ibelin (d)
Baudouin d'Ibelin
Hugues d'Ibelin
Stéphanie d'Ibelin (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion
Grade militaire
Conflit
Armoiries Ibelin.svg
Maison d'Ibelin

Barisan d'Ibelin († entre 1150 et 1152) est une importante figure du royaume de Jérusalem et est l'ancêtre de la famille Ibelin. Son prénom est souvent prononcé Balian et il est aussi appelé Balian l'Ancien.

Sa famille est inconnue ; on a parlé des vicomtes de Chartres, mais rien n'a été prouvé. On a aussi émit l'hypothèse que Barisianus signifie habitant de Bari, en Italie. Il se rend en Terre Sainte probablement lors du premier pèlerinage de Foulque V d'Anjou. Il est cité en 1115. En 1120, et devient connétable du comté de Jaffa.

Il épouse vers 1122 Helvis de Rama, fille de Baudouin, seigneur de Rama, et de Stéphanie de Naplouse.

En 1134, Hugues II du Puiset, comte de Jaffa, se révolta contre Foulque d'Anjou, devenu roi de Jérusalem, et Balian prit le parti du roi. En 1141, Foulque d'Anjou, fit construire un château à Yebna (actuelle Yavne), entre Jaffa et Ascalon, lieu qui était un point stratégique contrôlant la route venant de l'Égypte fatimide, et en nommera comme seigneur Balian. Celui-ci prit alors comme nom de famille la forme française du nom de ce château, qui est Ibelin.

En 1148 Balian hérite de la seigneurie de Ramla par sa femme Helvis de Rama. Durant cette même année, il est également présent au conseil tenu à Acre après l'arrivée de la seconde croisade, où il fut décidé d'assiéger Damas.

Sa descendance se compose comme suit :

Il meurt en 1151. Sa veuve se remaria avec Manassès de Hierges, connétable du royaume de Jérusalem.

Source :

  • (en) Alan V. Murray, The crusader Kingdom of Jérusalem: A Dynastic History, 1099-1125, Oxford, Prosopographica et genealogica, coll. « Occasional Publications / 4 », , 280 p. [détail de l’édition] (ISBN 1-900934-03-5)
Dans d'autres langues