Balbuzard pêcheur

Pandion haliaetus

Pandion haliaetus
Description de cette image, également commentée ci-après
Pandion haliaetus haliaetus
Classification (COI)
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
ClasseAves
OrdreAccipitriformes
FamillePandionidae
GenrePandion

Nom binominal

Pandion haliaetus
(Linnaeus, 1758)

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Statut CITES

Sur l'annexe  II  de la CITES Annexe II , Rév. du 12/06/2013

Le Balbuzard pêcheur (Pandion haliaetus) est une espèce de rapaces diurnes de taille moyenne ; c'est un piscivore spécialisé et cosmopolite. Cet oiseau, singulier sur le plan morphologique, est assez différent des autres rapaces. C'est pour cette raison que sa position phylogénétique est très discutée : plusieurs hypothèses ont été émises, mais l'hypothèse la plus répandue rapproche cette espèce des Accipitridae, famille formée entre autres par les aigles, les buses et les vautours de l'ancien monde.

Étymologie

Son nom de genre rend hommage au personnage de la mythologie grecque Pandion, roi légendaire d'Athènes dont les enfants furent changés en rossignol et en hirondelle. Son nom d'espèce, haliaetus, est formé des termes grecs als (mer) et aétos (aigle) - c'est également le nom de genre latin des pygargues. Le terme als, dû à Aristote, est d'ailleurs impropre puisque le balbuzard n'affectionne nullement l'eau salée, mais bien plutôt les points d'eau douce -on le retrouve à la rigueur à l'embouchure des fleuves en eaux saumâtres. Cette affection toute particulière pour les cours d'eau, lacs et rivières, se signale dans son autre nom français, aujourd'hui peu usité, balbuzard "fluviatile".

Le début de son nom français, balbuzard, proviendrait de l'anglais bald (chauve, marqué de blanc). Bien que le balbuzard ne soit pas du tout chauve, cette origine peut faire référence au contraste visuel entre le dessus de sa tête, bien blanc, et son bandeau noir sur l'œil, l'association des deux pouvant donner un aspect dégarni au sommet de sa tête. Buzard serait à rapprocher de la racine qui a formé les noms buse, puis busard (les busards étant un temps appelés "sous-buses"), en référence d'abord au bruit, et au fait que la buse est un oiseau bruyant, les cris du balbuzard l'étant assez également.

Le terme "balbuzard" est attesté pour la première fois chez Buffon, d'après Sonnini ; c'est Buffon, également, qui va le populariser, afin de remplacer le terme auparavant courant, et inapproprié, d'aigle de mer, puisque le balbuzard est d'une part bien distinct des aigles, et d'autre part ne vit pas en mer[1].

Dans d'autres langues
Afrikaans: Visvalk
العربية: عقاب نساري
azərbaycanca: Çay qaraquşu
башҡортса: Кәлмәргән
беларуская: Скапа
български: Орел рибар
বাংলা: মাছমুরাল
brezhoneg: Erer-spluj
corsu: Alpana
Чӑвашла: Пулă хурчки
dansk: Fiskeørn
Deutsch: Fischadler
Ελληνικά: Ψαραετός
English: Osprey
Esperanto: Fiŝaglo
eesti: Kalakotkas
suomi: Sääksi
føroyskt: Fiskiørn
Nordfriisk: Faskiarn
Frysk: Fiskearn
Gaeilge: Coirneach
ગુજરાતી: માછીમાર
עברית: שלך
hrvatski: Bukoč
magyar: Halászsas
Հայերեն: Ջրարծիվ
interlingua: Pandion haliaetus
Bahasa Indonesia: Elang tiram
íslenska: Gjóður
日本語: ミサゴ
ქართული: შაკი
한국어: 물수리
Кыргызча: Балыкчы кушу
latviešu: Zivjērglis
македонски: Орел-рибар
मराठी: कैकर
кырык мары: Сексӹ
Bahasa Melayu: Burung Helang Tiram
မြန်မာဘာသာ: ဝန်လက်
Nāhuatl: Acuauhtli
नेपाली: मलाहा चील
Nederlands: Visarend
norsk nynorsk: Fiskeørn
norsk: Fiskeørn
Piemontèis: Pandion haliaëtus
پنجابی: آسپرے
português: Pandion haliaetus
română: Vultur pescar
русский: Скопа
русиньскый: Скоб
саха тыла: Умсан
Scots: Fish-hawk
davvisámegiella: Čiekčá
srpskohrvatski / српскохрватски: Orao ribar
Simple English: Osprey
slovenčina: Kršiak rybár
slovenščina: Ribji orel
српски / srpski: Орао рибар
svenska: Fiskgjuse
Kiswahili: Koho
Tagalog: Osprey
Türkçe: Balık kartalı
татарча/tatarça: Балыкчы карчыга
українська: Скопа
Tiếng Việt: Ó cá
中文:
粵語: 魚鷹