Association internationale des travailleurs

Page d'aide sur l'homonymie Pour la confédération syndicaliste anarcho-syndicaliste de 1922, voir Association internationale des travailleurs (anarcho-syndicaliste).

Association internationale des travailleurs
Logo de l'organisation
Logotype de la Fédération Régionale espagnole de l'AIT.

Devise : « L'émancipation des travailleurs doit être l'œuvre des travailleurs eux-mêmes »

Situation
Création
Dissolution1876
TypeOrganisation ouvrière internationale
SiègeLondres

L'Association internationale des travailleurs (AIT) est le nom officiel de la Première Internationale, fondée le à Londres au Saint-Martin's Hall.

Créée principalement à l'initiative de travailleurs et de militants français, anglais, allemands et italiens, son objectif premier est de coordonner le développement du mouvement ouvrier naissant dans les pays européens récemment industrialisés.

Malgré les répressions gouvernementales, elle connait un succès rapide et se constitue en sections nationales dans plusieurs pays dont la Suisse, la Belgique, la France, l'Allemagne et, à partir de 1867, l'Italie, l'Espagne, les Pays-Bas, l'Autriche ou les États-Unis.

En 1869, un débat divise l'AIT entre partisans de Karl Marx, favorables à la gestion centralisée de l'association et à la création de partis politiques, et les « anti-autoritaires » anti-politiques réunis autour de Mikhaïl Bakounine.

En 1871, la défaite de la Commune de Paris et la répression qui la suit accentue le débat et provoque la rupture définitive entre ces deux tendances. Bakounine est exclu par le Congrès de La Haye en 1872. Il crée alors avec ses camarades libertaires, l'Internationale anti-autoritaire.

La Première Internationale disparait en 1876. Elle est prolongée, en 1889, par l'Internationale ouvrière.

Dans d'autres langues
Esperanto: Unua Internacio
srpskohrvatski / српскохрватски: Prva Internacionala
slovenščina: Prva internacionala
Tiếng Việt: Đệ Nhất Quốc tế
中文: 第一国际
粵語: 第一國際