Apollon

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Apollon (homonymie) et Phébus.

Apollon
Dieu de la mythologie grecque
Apollon du Belvédère, copie romaine d'un original du IVe siècle av. J.-C. de Léocharès, musée Pio-Clementino.
Apollon du Belvédère, copie romaine d'un original du IVe siècle IVe siècle av. J.-C. de Léocharès, musée Pio-Clementino.
Caractéristiques
Fonction principaleDieu du chant, de la musique, de la poésie, des purifications, de la guérison et de la lumière et du soleil.
Résidencemont Olympe
Lieu d'origineGrèce
Période d'origineAntiquité
Groupe divinCanon olympien
Région de culteDelphes
Famille
PèreZeus
MèreLéto
FratrieArtémis
Symboles
Attribut(s)arc, lyre

Apollon (en grec ancien Ἀπόλλων / Apóllôn, en latin Apollo) est le dieu grec des arts, du chant, de la musique, de la beauté masculine, de la poésie et de la lumière. Il est conducteur des neuf muses. Apollon est également le dieu des purifications et de la guérison, mais peut apporter la peste par son arc ; enfin, c'est l'un des principaux dieux capables de divination, consulté, entre autres, à Delphes, où il rendait ses oracles par la Pythie de Delphes. Il a aussi été honoré par les Romains, qui l'ont adopté très rapidement sans changer son nom. Dès le Ve siècle av. J.-C., ils l'adoptèrent pour ses pouvoirs guérisseurs et lui élevèrent des temples.

Il est fréquemment représenté avec son arc et ses flèches, ou encore avec une cithare, voire une lyre : on le qualifie alors de « citharède »[1]. Il est également appelé « musagète » (« celui qui conduit les muses »). Le surnom de « Loxias », « l'Oblique », lui est attribué à cause de l'ambiguïté de ses oracles.

Apollon devient au Moyen Âge puis à l'époque moderne un dieu solaire, patron de la musique et des arts. Au e siècle, et en particulier dans La Naissance de la tragédie de Friedrich Nietzsche[2], il symbolise la raison, la clarté et l'ordre, considérés comme caractéristiques de l'« esprit grec », par opposition à la démesure et à l'enthousiasme dionysiaques. Ainsi, on a pu écrire de lui qu'il est « le plus grec de tous les dieux[3] » et qu'« aucun autre dieu n'a joué un rôle comparable dans le développement du mode de vie grec[4] ». Il reste l'un des dieux auquel l'on a élevé le plus de temples et consacré le plus de cultes[5].

Dans d'autres langues
Afrikaans: Apollo
Alemannisch: Apollon
مصرى: ابولو
asturianu: Apolu
azərbaycanca: Apollon (mifologiya)
تۆرکجه: آپولون
Boarisch: Apollon
беларуская: Апалон
беларуская (тарашкевіца)‎: Апалён
български: Аполон
বাংলা: অ্যাপোলো
བོད་ཡིག: ཨ་པོ་ལུའོ།
brezhoneg: Apollon
bosanski: Apolon
català: Apol·lo
Mìng-dĕ̤ng-ngṳ̄: Ā-pŏ̤-lò̤
ᏣᎳᎩ: ᎠᏉᎳ
čeština: Apollón
Cymraeg: Apollo
dansk: Apollon
Deutsch: Apollon
Ελληνικά: Απόλλων
English: Apollo
Esperanto: Apolono
español: Apolo
eesti: Apollon
euskara: Apolo
فارسی: آپولون
suomi: Apollon
furlan: Apol
galego: Apolo
Bahasa Hulontalo: Apollo
עברית: אפולו
हिन्दी: अपोलो
hrvatski: Apolon
magyar: Apollón
հայերեն: Ապոլլոն
interlingua: Apollon
Bahasa Indonesia: Apollo (mitologi)
Ido: Apollon
íslenska: Apollon
italiano: Apollo
日本語: アポローン
ქართული: აპოლონი
ಕನ್ನಡ: ಅಪೊಲೊ
한국어: 아폴론
kernowek: Appolyn
Кыргызча: Аполлон
Latina: Apollo
Lëtzebuergesch: Apollo (Mythologie)
lietuvių: Apolonas
latviešu: Apollons
македонски: Аполон
മലയാളം: അപ്പോളോ
मराठी: अपोलो
Bahasa Melayu: Apollo
مازِرونی: آپولو
Plattdüütsch: Apollon
नेपाली: एपोलो
norsk nynorsk: Apollon
norsk: Apollon
Nouormand: Apollon
occitan: Apollon
ਪੰਜਾਬੀ: ਅਪੋਲੋ
português: Apolo
русский: Аполлон
русиньскый: Аполлон
Scots: Apollo
srpskohrvatski / српскохрватски: Apolon
Simple English: Apollo
slovenčina: Apolón
slovenščina: Apolon
shqip: Apoloni
српски / srpski: Аполон
svenska: Apollon
Kiswahili: Apolo
தமிழ்: அப்பல்லோ
тоҷикӣ: Аполлон
Tagalog: Apollo
Türkçe: Apollon
татарча/tatarça: Apollon
українська: Аполлон
اردو: اپالو
oʻzbekcha/ўзбекча: Apollon
vepsän kel’: Apollon
Tiếng Việt: Apollo
Winaray: Apollo
吴语: 阿波罗
中文: 阿波罗
Bân-lâm-gú: Apollo
粵語: 阿波羅