Antilocapra americana

Antilocapra americana est la seule espèce du genre Antilocapra, et également la seule représentante actuelle de la famille des antilocapridés (Antilocapridae). Elle est appelée Antilope d'Amérique[1] ou Antilocapre[2] en français ou appelé également pronghorn (dénomination anglaise parfois utilisé en français). Ce mammifère vit dans la partie ouest de l'Amérique du Nord, dans des milieux très divers. C'est la seule espèce d'ongulé nord-américaine endémique.

Description

Antilocapra americana a une hauteur au garrot comprise entre 0,81 et 1,04 mètre[3]. Avec la tête, elle mesure généralement entre un mètre et 1,50 mètre[3]. Sa longueur totale atteint en moyenne 141 cm. Les mâles sont légèrement plus grands que les femelles. Les pronghorns mâles pèsent entre 41 et 64 kg, les femelles entre 34 et 48 kg[4]

Le mammifère possède un pelage à dominante fauve. Cette couleur lui permet de se camoufler dans les hautes herbes de la prairie américaine. Sa peau est couverte de poils drus cuivrés à brun-rouge sur le dessus. Le ventre, l'intérieur des membres, une zone rectangulaire entre les épaules et les hanches, l'écusson, le croissant sur la gorge et la croupe sont blancs[3]. Le cou porte une courte crinière noire et deux bandes blanches sur la partie inférieure. Le mâle a un masque noir et des taches noires sur le cou, ses cornes dépassent le bout de ses oreilles ; la femelle ne possède pas ces marques noires. La queue du pronghorn mesure entre 7,5 et 17,8 cm[3]. Les sabots pointus sont fendus et garnis de coussinets pour amortir le choc des foulées atteignant huit mètres en pleine course. Les deux sexes ont des cornes noires qui tombent et repoussent chaque année.

Antilocapra americana se distingue des cervidés par ses cornes pointues et fourchues, de couleur noire. Elles sont constituées d'un cœur permanent en os recouvert d’une gaine de kératine qui tombe chaque année. Contrairement à celles des antilopes, ces cornes ne sont pas creuses. La longueur de celles-ci varie de 33 à 38 cm pour le mâle, et de 7 à 13 cm pour la femelle[5].

Les yeux saillants, particulièrement grands, d’un diamètre d’environ 36 millimètres et situés de chaque côté du crâne[6], donnent à l'antilope d'Amérique un champ de vision panoramique de 300 à 320 degrés. Cela permet à l'animal de détecter un mouvement à plusieurs kilomètres de distance et de voir arriver ses prédateurs. Les mâles ont un masque facial noir et deux taches noires entre les oreilles, qui servent lors de la parade sexuelle et des démonstrations de supériorité hiérarchique. Les mâles ont neuf glandes sous-cutanées (deux sous les oreilles, deux à la croupe, quatre entre les orteils et une sous la queue) et les femelles six (deux à la croupe et quatre entre les orteils), produisant une odeur en cas de danger. L'odeur dégagée par les glandes subauriculaires servent à marquer le territoire pendant la parade sexuelle.

Dans d'autres langues
العربية: ظبي أمريكي
azərbaycanca: Amerika haçabuynuzu
Deutsch: Gabelbock
Ελληνικά: Αντιλοκάπρα
English: Pronghorn
Esperanto: Antilokapro
Gaeilge: Biorbheannach
한국어: 가지뿔영양
lietuvių: Šakiaragis
Nāhuatl: Teotlalmazatl
Nederlands: Gaffelbok
norsk: Gaffelbukk
Diné bizaad: Jádí
português: Antilocapra
русский: Вилорог
srpskohrvatski / српскохрватски: Vitoroga antilopa
Simple English: Pronghorn
slovenščina: Vilorog
svenska: Gaffelantilop
українська: Вилоріг
中文: 叉角羚