Andreas Hörtnagl

Andreas Hörtnagl
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Parti politique
Distinctions
Ordre du mérite de l'État du Tyrol (d)
Ordre doré du mérite de la République d'AutricheVoir et modifier les données sur Wikidata

Andreas Hörtnagl (né le 28 novembre 1942 à Matrei am Brenner) est un politicien autrichien.

Andreas Hörtnagl fut maire de la commune Gries am Brenner de 1980 à 1992.

Il est connu pour son conflit avec son prédécesseur Jakob Strickner, qui se vantait dans le journal allemand « Bunte » d’avoir aidé Josef Mengele à fuir en Italie en traversant la « Rattenlinie ». Le maire Hörtnagl avait honte du comportement de son prédécesseur et s’est excusé auprès des survivants de l’Holocauste.

En 1991, le maire Hörtnagl a fondé, d’après la suggestion de l’évêque Reinhold Stecher, la première « L’Arche » dans sa commune Gries am Brenner. C'est une communauté de handicapés et non-handicapés en Autriche. Après avoir décidé que Gries am Brenner serait la première commune autrichienne à accueillir 20 réfugiés de Roumanie, il n’a plus été réélu, mais l’université et le diocèse d'Innsbruck ont honoré son engagement.

En 1992, il a fondé avec Andreas Maislinger le Service autrichien en mémoire de l'holocauste et a donc offert aux jeunes autrichiens la possibilité de coopérer avec des lieux commémoratifs de l’Holocauste à l’étranger. Depuis 2000, il est directeur général adjoint du service autrichien à l’étranger.

Dans d'autres langues