Amour libre

L’Idée libre d'avril 1926.

Le terme d’amour libre est utilisé depuis la fin du e siècle pour décrire un mouvement social qui rejette le mariage, perçu comme une forme d' esclavage social, surtout pour les femmes. Une grande partie de la tradition de l'amour libre est un produit de l' anarchisme civique, qui recherche la non-ingérence de l' État ou de l' Église dans les relations humaines [1]. Même si cette notion est souvent rapprochée du droit au plaisir ou à des relations multiples, historiquement ce mouvement revendiquait plutôt l'absence de régulation par la loi des relations amoureuses engagées librement.

Caractéristiques

L'amour libre n'est pas que le rejet du mariage, même si la critique du mariage (et la notion d'esclavage) est au centre de cette démarche. Selon ce concept, l'union libre d'adultes est une relation légitime qui devrait être respectée.

Le mouvement hippie fut, dans les années 1960, un promoteur de l'amour libre au point que l'expression lui est souvent associé : «  Peace and love ». La sexualité, en particulier, n'y est plus perçue uniquement comme moyen de reproduction.

Dans d'autres langues
العربية: حب حر
български: Свободна любов
català: Amor lliure
čeština: Volná láska
Deutsch: Freie Liebe
English: Free love
Esperanto: Libera amo
español: Amor libre
euskara: Amodio aske
فارسی: عشق آزاد
한국어: 자유연애
Nederlands: Vrije liefde
português: Amor livre
Simple English: Free love
українська: Вільне кохання
Tiếng Việt: Tự do yêu đương