Aman (Terre du Milieu)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aman.

Aman, aussi appelé « le Royaume Béni » et « les Terres Immortelles », est un lieu fictif appartenant au légendaire de l' écrivain britannique J. R. R. Tolkien, qui apparaît dans son roman Le Silmarillion et est nommé dans le Seigneur des anneaux. C'est le continent qui, à l'origine, était le plus occidental des territoires sur le bord du Monde, de l'autre côté du grand océan Belegaer. Ses rivages occidentaux regardent la Mer Extérieure, appelée Ekkaia par les Elfes. Au-delà de cette mer se trouvent les Murs de La Nuit [1].

Aman doit son nom au fait que c'est là que s'installèrent les Valar après la destruction de leur première demeure sur l'île d' Almaren, en l'an 3450 de l' Âge des Lampes à cause de la destruction provoquée par l'attaque inattendue de Melkor. Elle fut fortifiée par les montagnes des Pelóri qui clôturaient sa côte orientale. Entre toutes les Pelóri, la plus haute était le Taniquetil, où Manwë établit sa résidence dans la tour d' Ilmarin  (en).

Plus tard Aman devint aussi le foyer des Calaquendi ou Elfes de lumière, qui s'installèrent dans la région de l' Eldamar.

La terre des Valar en Aman est Valinor, dont la ville principale est Valmar (parfois Valimar). Les autres cités importantes d'Aman sont Tirion et Alqualondë. En face de la côte orientale se trouve l'île de Tol Eressëa.

Étymologie

Aman vient de la racine quenyarine « mān » signifiant « bon, béni, intact » [2].

Ce continent reçut de nombreux autres noms, comme « le Royaume Bienheureux » [3], les Terres Immortelles, la Terre de l'Ouest [4]

Dans d'autres langues
čeština: Aman (Tolkien)
español: Aman
Gaeilge: Aman
galego: Aman
magyar: Aman
italiano: Aman
Latina: Aman
Nederlands: Aman
português: Aman
slovenščina: Aman (Tolkien)
ไทย: อามัน
中文: 阿門洲