Alphabet phonétique de l'OTAN

L'alphabet phonétique de l'OTAN est le nom que l'on donne parfois à l' alphabet radio international qui a été normalisé par l' Union internationale des télécommunications. Il est utilisé notamment par l' OACI [1] et l' OTAN mais aussi par les services de secours utilisant les fréquences radio tels que les pompiers, la police, la gendarmerie, la Croix-Rouge, la protection civile, la sécurité civile, les radioamateurs, etc. Il est issu des différents alphabets radio utilisés par les forces armées des États-Unis et a remplacé les alphabets radio nationaux. Il a été généralisé par l'OTAN, d'où son nom dans le langage courant.

Historique

Mis au point par des techniciens de 31 nations à la suite d'études très approfondies et de centaines de milliers d'essais, un nouveau code avait été mis en application depuis le 1er mars 1956, dans l'aviation civile internationale qui avait fait enregistrer sur disque la prononciation correcte des mots. Lors des conférences de Genève en 1959, un accord a été réalisé pour l'emploi d'une table d'épellation officielle, valable dans les relations internationales [2], [3].

Dans d'autres langues
Afrikaans: NAVO-spelalfabet
azərbaycanca: NATO əlifbası
беларуская (тарашкевіца)‎: Фанэтычны альфабэт
Bahasa Indonesia: Alfabet fonetik NATO
norsk nynorsk: Bravo
srpskohrvatski / српскохрватски: NATO fonetska abeceda
Simple English: NATO phonetic alphabet
slovenščina: NATO abeceda
Türkçe: İcao alphabet