Albe la Longue

Cité antique fortifiée du Latium, Albe la Longue (Alba Longa) est l'une des plus anciennes cités d'Italie. Elle est située à 20 km au sud-est de Rome à l'emplacement de l'actuel Castel Gandolfo.

Ascagne, le fils d'Énée, fonde la ville d'Albe la Longue. Plusieurs générations plus tard, c'est Procas, descendant d'Ascagne, qui dirige cette cité.

Légende et origine d'Albe

Selon la légende, Albe la Longue (en italien Alba Longa) est fondée par Ascagne (Iule), fils d’Énée, trente ans après la fondation de Lavinium. Chronologiquement, cela signifierait à peu près au milieu du XIIe siècle XIIe siècle av. J.-C., peu de temps après la destruction de Troie (qui aurait eu lieu en 1184 av. J.-C. selon les Anciens).

Ascagne aurait fondé une dynastie de rois albains, la dynastie des Silvii, du nom de son fils Silvius ; de cette dynastie, nous connaissons plusieurs listes de rois, comportant de treize à quinze noms, avec des variantes selon les auteurs. Les derniers rois de cette dynastie sont Procas et ses fils Numitor et Amulius. L’héritier légitime de Procas était Numitor, mais il est chassé par son frère Amulius, qui usurpe le trône et contraint Rhéa Silvia, la fille de Numitor, à entrer dans les rangs des vestales pour lui ôter tout espoir d'avoir une progéniture qui pût venger son grand-père. Quand Rhéa Silvia donne naissance aux jumeaux Romulus et Rémus, engendrés par Mars, Amulius ordonne de les tuer. Mais les jumeaux sont abandonnés sur le Tibre et sauvés. Devenus hommes, et prenant conscience des droits de leur naissance, ils tuent Amulius et rendent le trône à Numitor. Ce dernier, en remerciement, leur permet de fonder une nouvelle cité, Rome : ainsi, les Romains regardent traditionnellement Albe-la-Longue comme leur cité-mère.

Alors que la puissance de Rome augmente, les deux cités entrent en conflit, et finalement, sous le roi de Rome Tullus Hostilius (vers le milieu du VIIe siècle VIIe siècle av. J.-C.), une guerre entre elles se termine par le célèbre combat des Horaces et des Curiaces. Albe est détruite (665 av. J.-C.), à la suite de la trahison de son dictateur Mettius Fufetius, pour ne jamais être reconstruite, et ses habitants sont déplacés à Rome, où la colline de Caelius leur est offerte.

Dans d'autres langues
العربية: ألبا لونغا
български: Алба Лонга
brezhoneg: Alba Longa
català: Alba Longa
čeština: Alba Longa
Deutsch: Alba Longa
English: Alba Longa
español: Alba Longa
euskara: Alba Longa
suomi: Alba Longa
galego: Alba Longa
magyar: Alba Longa
italiano: Alba Longa
ქართული: ალბა-ლონგა
한국어: 알바 롱가
Latina: Alba Longa
Plattdüütsch: Alba Longa
Nederlands: Alba Longa
norsk: Alba Longa
occitan: Alba Longa
polski: Alba Longa
português: Alba Longa
română: Alba Longa
русский: Альба-Лонга
srpskohrvatski / српскохрватски: Alba Longa
shqip: Alba Longa
српски / srpski: Алба Лонга
svenska: Alba Longa
Türkçe: Alba Longa
українська: Альба-Лонга