Albâtre

L’albâtre est un matériau naturel blanc utilisé en taille de pierre et en sculpture. Il existe deux formes d’albâtre bien distinctes, correspondant à deux espèces minérales différentes  : l’albâtre calcaire et l’albâtre gypseux sont respectivement composés de calcite et de gypse. Leur faculté de prendre un beau poli les ont inclus dans les marbres antiques jusqu’à la chute de l'Empire romain. Ils réapparurent vers le XIIe siècle et surtout à la Renaissance (voir Histoire du marbre), où ils perdirent de leur importance en faveur des marbres modernes.

Son nom vient du latin alabaster, venant du grec ancien αλάϐαστρος / alabastros, qui désignait un vase sans anse, l'albâtre étant utilisé pour façonner des vases à parfum sans anse.

Différences physico-chimiques

Tête en albâtre, e au er siècle av. J.-C., Arabie heureuse, musée du Louvre.

Albâtre calcaire

L’albâtre calcaire est appelée également marbre onyx des anciens, albâtre égyptien, albâtre de la Bible ou encore albâtre oriental, probablement parce que cette variété d'albâtre est utilisée de longue date (voir section #Histoire) au Moyen-Orient.

C’est une calcite, cristal de carbonate de calcium, qui fait effervescence à l’acide. Il est assez dur pour entamer le marbre blanc. Il présente toujours à sa surface des espèces d’ondulations d’un jaune miel plus ou moins foncé, tirant parfois sur le rouge sombre. Il est extrêmement rare de trouver de l’albâtre calcaire d’un blanc parfait.

Sa cassure est cristalline et striée, ce qui lui donne une semi-transparence, car la lumière a un accès beaucoup plus facile dans l’épaisseur de cette pierre tellement composée, que dans celle d’un marbre, par exemple, dont l’intérieur présente une infinité de petites lamelles qui brisent les rayons lumineux sans leur permettre d’entrer. Bien poli, il ressemble à du marbre.

Albâtre gypseux

L’albâtre gypseux ou alabastrites des anciens, est une variété de gypse, c’est-à-dire du sulfate de calcium. Il ne fait aucune effervescence et peut se laisser rayer à l’ongle (dureté Mohs 1,5 à 2). Il est ordinairement d’un blanc laiteux et sa cassure est grenue et souvent terne. Son système cristallin est de type monoclinique. Cette variété de gypse à grain fin est extraite en particulier dans des carrières anglaises ou de Toscane. L'albâtre est employé comme pierre ornementale. Sa tendreté permet de la sculpter en formes élaborées. De plus, vu sa solubilité dans l’eau, il doit être utilisé à l’intérieur. Il perd sa transparence, son brillant et sa solidité quand on l’expose au feu, c’est-à-dire qu’il se change en plâtre.

Illustration à l'article Lucubratiunculae II de Alabastris... publiée sur les Acta Eruditorum du 1733
Dans d'autres langues
العربية: مرمر
azərbaycanca: Alebastr
беларуская: Алебастр
беларуская (тарашкевіца)‎: Алябастар
български: Алабастър
བོད་ཡིག: ཀ་མ་རུ
kaszëbsczi: Alabaster
dansk: Alabast
Deutsch: Alabaster
English: Alabaster
Esperanto: Alabastro
español: Alabastro
eesti: Alabaster
euskara: Harzuri
فارسی: رخام گچی
suomi: Alabasteri
Gaeilge: Albastar
galego: Alabastro
עברית: אלבסטר
magyar: Alabástrom
íslenska: Alabastur
italiano: Alabastro
қазақша: Алебастр
한국어: 알라바스터
Кыргызча: Алебастр
lietuvių: Alebastras
latviešu: Alabastrs
Nederlands: Albast
norsk nynorsk: Alabast
norsk: Alabast
occitan: Alabastre
polski: Alabaster
Piemontèis: Alabastr
português: Alabastro
română: Alabastru
русский: Алебастр
Scots: Alabast
Simple English: Alabaster
slovenščina: Alabaster
svenska: Alabaster
тоҷикӣ: Алебастр
Türkçe: Kaymak taşı
українська: Алебастр
oʻzbekcha/ўзбекча: Alebastr
Wolof: Albaatar
中文: 雪花石膏