ANFO

ANFO en grain

L'ANFO ou AN/FO, sigle pour (en) « ammonium nitrate/fuel oil », est un mélange hautement explosif composé de nitrate d'ammonium et de gazole (qui peut être remplacé par du kérosène, de l'essence ou de la mélasse). À cause de sa relative facilité à fabriquer, de son coût inférieur à d'autres types d'explosifs du même genre, ainsi que de la stabilité de ses deux composants dans des conditions normales de température et de pression; il était largement utilisé de par le monde jusqu'en 2005. Depuis cette année, conséquence des attentats du 11 septembre 2001, les normes de sécurité touchant le nitrate d'ammonium ont été resserrées aux États-Unis. Ce changement a incité plusieurs sociétés à délaisser cette production[1].

Hazard E.svg

Chimie

L'ANFO est composé d'environ 94 % de nitrate d'ammonium et d'environ 6 % de gazole. Pour obtenir la meilleure absorption de l'huile par le nitrate d'ammonium, ce dernier doit être sous forme de granulés (prills[2]).

La plupart du temps, l'ANFO se décompose lors d'une détonation, plutôt qu'une déflagration. Explosif tertiaire à haute vélocité, sa détonation se fait en deux phases : combustion et oxydation. Pour une efficacité maximale lors de la détonation, il doit être confiné (dans une canette, par exemple). Sa sensibilité est relativement basse : il faut généralement utiliser un booster explosif pour assurer sa détonation. Son efficacité explosive est approximativement 80 % du trinitrotoluène, soit équivalent à 0,8 TNT. Lorsque préparé avec certains carburants autres que le gazole, l'ANFO peut atteindre 1,6 TNT.

La détonation de l'ANFO est principalement causée par la réaction chimique du NA (NH4NO3) avec une longue chaîne carbonée (CnH2n+2), laquelle forme de l'azote, du dioxyde de carbone et de l'eau. Lorsque les conditions de détonation sont idéales, ce sont les seuls gaz dégagés. En pratique, ces conditions sont impossibles à atteindre, et les détonations produisent de petites quantités de gaz toxiques, tels le monoxyde de carbone, le sulfite d'hydrogène et des NOx.

Pour assurer une réaction idéale, il faut utiliser 94,3 % de NA et 5,7 % de FO au poids. En pratique, un léger surplus de gazole est ajouté, car une sous-dose diminue l'efficacité alors qu'une surdose amène la formation de fumées après la détonation.

Dans d'autres langues
English: ANFO
español: ANFO
فارسی: آنفو
suomi: ANFO
hrvatski: ANFO
italiano: ANFO
日本語: アンホ爆薬
한국어: ANFO
Nederlands: ANFO
norsk: ANFO
polski: ANFO
português: ANFO
română: ANFO
русский: АСДТ
slovenščina: ANFO
svenska: ANFO
ไทย: แอนโฟ
Türkçe: Anfo
українська: Ігданіт
oʻzbekcha/ўзбекча: Dinamonlar