Çatal Höyük

Çatal Höyük
Çatal Höyük
Figurine dite de la « Dame aux fauves ».
Localisation
PaysDrapeau de la Turquie Turquie
ProvinceKonya
ProtectionPatrimoine mondial Patrimoine mondial (2012)
Coordonnées37° 40′ 00″ nord, 32° 49′ 40″ est
Altitude1 015 m

Géolocalisation sur la carte : Turquie

(Voir situation sur carte : Turquie)
Çatal Höyük
Çatal Höyük
Histoire
ÉpoqueEarly Central Anatolia II, III et IV
7560-4340 av. J.-C.
Internet
Site webhttp://www.catalhoyuk.com/

Çatal Höyük est un site archéologique de Turquie. Situé en Anatolie centrale, dans la plaine de Konya, sur les bords de la rivière Çarşamba, c'est l'un des plus grands sites du Néolithique du Proche-Orient. Fondé vers le milieu du VIIIe millénaire av. J.-C., il atteint son extension maximale entre le milieu du VIIe et le début du VIe millénaire av. J.-C. et couvre une superficie d'environ 13 ha. Sa population est alors estimée à plusieurs milliers de personnes.

Historique des fouilles

Zone de fouilles sur le site.

L'historique des fouilles se résume à quatre grandes périodes[1].

Première période, 1951 : la découverte

En 1951, une équipe d'archéologues, composée de David French, Alan Hall and James Mellaart, découvre le site de Çatal Höyük. Avec l'aide de sa femme Arlette, James Mellaart commence à programmer la campagne de fouilles qui ne commencera que dix ans plus tard.

Deuxième période, 1961-1965 : les premières fouilles

La fouille commence en 1961 sous la direction de James Mellaart. Ce dernier cherche à démontrer la présence de villages néolithiques sédentaires en dehors du croissant fertile[2]. Cette année-là, 40 maisons, de la céramique et des murs peints ainsi que de nombreuses figurines furent découverts en seulement 39 jours de fouilles. À partir de cette date et jusqu’en 1965, l’équipe poursuivra les travaux chaque été.

Troisième période, 1966-1992 : suspension des fouilles

Après la dernière année de fouilles de Mellaart en 1965, le site fut laissé en sommeil pendant une trentaine d'années.

Quatrième période, 1993 à aujourd'hui : la reprise des fouilles

L'étude du site est reprise en 1993 par Ian Hodder, un étudiant de James Mellaart à l'Université de Londres. À la fin des années 90, Jonathan Last et Catriona Gibson initient également un programme de recherche. En 2006, deux nouvelles équipes conduites respectivement par Peter Biehl et Burçin Erdoğu sont ouvertes sur le West Mound. Exposées à des conditions climatiques rigoureuses, deux abris sont construits au-dessus des zones de fouilles afin de les protéger ; la zone Sud construite entre 2002-2003 et la zone Nord construite entre 2007 et 2008.

Dans d'autres langues
azərbaycanca: Çatalhöyük
беларуская: Чатал-Хююк
български: Чаталхьоюк
bosanski: Çatalhöyük
català: Çatalhöyük
Cebuano: Çatalhöyük
čeština: Çatal Hüyük
словѣньскъ / ⰔⰎⰑⰂⰡⰐⰠⰔⰍⰟ: Чаталхѷюкъ
Deutsch: Çatalhöyük
Ελληνικά: Τσαταλχογιούκ
English: Çatalhöyük
Esperanto: Çatal Höyük
español: Çatalhöyük
עברית: צ'טלהויוק
hrvatski: Çatal Höyük
italiano: Çatalhöyük
ქართული: ჩათალჰოიუქი
lietuvių: Čatal Hiujukas
latviešu: Čatalhjujuka
Nederlands: Çatalhöyük
português: Çatalhüyük
română: Çatalhöyük
русский: Чатал-Хююк
srpskohrvatski / српскохрватски: Çatalhöyük
Simple English: Catal Huyuk
slovenščina: Çatalhöyük
српски / srpski: Чатал Хојук
svenska: Çatalhöyük
Türkçe: Çatalhöyük
українська: Чатал-Гьоюк
中文: 加泰土丘